//

Nouvelles

Espèces en voie de disparition

Se cachent, au fond de chacun de nous, des histoires. Parfois, elles s’éveillent pour nous rappeler l’existence d’êtres d’exception. Des êtres issus de notre passé, de notre enfance, ou de plus loin que nous encore, qui savent mieux aimer, mieux vivre, mieux mourir que nous ne le pourrons jamais. Toute une humanité nous habite, qui nous semble à la fois plus vraie que l’autre, et plus fragile aussi, espèces en voix de disparition.

La plupart de ces nouvelles révèlent de telles histoires cachées. Chacune met en scène des êtres irremplaçables. Un père qui disparaît au fond de la rivière avant la naissance de son fils, un ange déchu qui enflamme un groupe de jeunes voyageurs, une femme qui donne à un peintre la force de mettre une œuvre au monde, un enfant dont un couple a refusé la venue, un autre couple, au seuil de la mort, qui se découvre toujours hanté par le désir. 

Chacune de ces nouvelles est une plongée vers l’humanité qui se cache derrière le quotidien, une échappée vers la part la plus vivante de nous.

Parution : 3 avril 2007, 200 pages
ISBN-13 : 9782764609187
Code barre : 9782764609187

19.95 $

Ce que la presse en dit

« Espèces en voie de disparition […] s’intéresse justement à la nécessité de garder le courage d’aimer, d’écouter, d’aider ceux qui vivent et qui souffrent. Un recueil sensible, des nouvelles d’une grande délicatesse, des portraits précieux d’êtres que l’on veut protéger de la mort, de la maladie, de la fatalité. »  Caroline Montpetit - Le Devoir 

« Cette main tendue vers l'autre est peut-être la clé de ce qui fait que l'écriture de Robert Lalonde nous touche, dans la quête d'intensité des élans érotiques, mais plus encore dans les instants de retenue, dans l'expression de leur fragilité, de leur peur d'abandon, de leur angoisse devant la mort. » Florence Meney – Radio-Canada/Arts et spectacles 

« … 11 nouvelles, 11 regards d’une tendresse inouïe sur des êtres, mais aussi sur des lieux et des instants qui risquent de ne plus exister, qui pourraient faire partie d’un monde bientôt oublié. Les histoires de Lalonde parlent d’humanité, toujours, et on sent en elles des tonnes de nostalgie. […] L’amour, la vie et la mort se côtoient ici d’une manière rare, qui ne s’entend plus, qui ne se dit plus... » Michel Vézina  - Ici 

« Un recueil de nouvelles écrites avec justesse et humanité. » Nuit Blanche 

« Robert Lalonde est très physique dans son approche. La nature est toujours présente, le bruissement de la vie, les odeurs, les sensations. Il fait parler l’envie des corps, l’envie de la vie. C’est un retour sur la vie. » Jean Fugère - Radio-Canada/Pourquoi pas dimanche

« On connaît le fabuleux conteur. L’observateur attentif de la nature. Et l’écrivain à fleur de peau. Mais rarement a-t-on vu Robert Lalonde réunir de façon aussi magistrale ses atouts. Espèce en voie de disparition frôle le sublime. » Danielle Laurin – Le Devoir 

« Robert Lalonde signe un recueil de nouvelles sauvage et lumineux, 11 échappées vers ce que l'être humain porte en lui d'inaltérable. » Tristan Malavoy-Racine – Voir 

« Des histoires à manipuler avec soin, qui dessinent des rapports humains aussi exceptionnels qu’ordinaires. » Sylvie St-Jacques – La Presse  

« Dans son dernier recueil de nouvelles, Robert Lalonde met en scène des êtres qui s’aiment, qui se perdent même, mais qui révèlent une part d’eux-mêmes empreinte d’humanité. […] Chaque phrase porte un monde chargé d’un sens plus fort que le reste.»  Claudia Larochelle - Journal de Montréal

Entrevues :

Le Devoir
La PresseJournal de MontréalVoir

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec