//

Denyse Baillargeon

Denyse Baillargeon

Denyse Baillargeon est professeure titulaire au département d’histoire de l’Université de Montréal. Spécialiste de l’histoire des femmes, de la famille, de la santé et de la consommation, elle est l’auteure de Ménagères au temps de la crise (Remue-ménage, 1991 et 1993 ; traduit par Yvonne Klein sous le titre Making Do. Women, Family and Home in Montreal During the Great Depression, Waterloo, Wilfrid Laurier University Press, 1999) et de Un Québec en mal d’enfants. La médicalisation de la maternité, 1910-1970 (Remue-ménage, 2004 ; traduit par W. Donald Wilson sous le titre Babies for the Nation. The medicalization of Maternity in Quebec, 1910-1970, Waterloo, Wilfrid Laurier University Press, 2009). Cet ouvrage s’est mérité le prix Clio-Québec 2005 de la Société historique du Canada, le prix Lionel-Groulx— Fondation Yves Saint-Germain 2005 de l’Institut d’histoire de l’Amérique française et le prix Jean-Charles-Falardeau décerné par la Fédération canadienne des sciences humaines, Programme d’aide à l’édition savante. Il a aussi été finaliste pour le prix John A. Macdonald de la Société historique du Canada décerné au meilleur ouvrage en histoire canadienne. En 2007, elle a fait paraître Naître, vivre, grandir. Sainte-Justine, 1907-2007 aux Éditions du Boréal. Depuis quelques années, elle s’intéresse aux campagnes de financement organisées par cet hôpital pédiatrique entre 1929 et 1970 et à la publicité pour les médicaments sans ordonnance entre 1920 et 1970.


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec