//

Pierre Godin

Pierre Godin

Né en 1938, Pierre Godin est écrivain, journaliste et biographe. Après des études secondaires et collégiales au Séminaire de Québec, il a fait des études en sciences politiques à l’Université Laval et à l’Université de Montréal et obtenu une maîtrise en 1970. À la même période, il fait ses débuts en journalisme comme reporter à La Presse, où il a notamment été responsable des pages politiques. Il devient par la suite chef de pupitre à l’hebdomadaire Québec-Presse de 1973 à 1974, puis chef de l’information au quotidien Le Jour de 1974 à 1976. Entre 1979 et 1985, il a collaboré à titre de journaliste pigiste au magazine L’actualité. Enfin, il fut directeur de l’information adjoint, chef de pupitre et chroniqueur politique au quotidien Le Devoir de 1986 à 1990.


Auteur de nombreux livres sur l’histoire politique du Québec, dont les biographies de Daniel Johnson et de René Lévesque, on lui doit également différentes émissions de radio et de télévision. Il a notamment écrit Le Procès de l’État-providence, série de onze émissions radiophoniques consacrée à la remise en question de l’État-providence en Europe, aux États-Unis et au Canada, et Trou de mémoire, série de huit émissions radiophoniques sur l’enseignement de l’histoire et l’ignorance des Canadiens et des Québécois au sujet de leur histoire. À la télévision, il a écrit, pour Radio-Canada, Louis Riel, docu-drame télévisé d’un heure sur le chef des Métis de la Rivière rouge, ainsi que pour Télé-Québec.

Presse

À propos de René Lévesque, un homme et son rêve
Que reste-t-il de René lévesque ? On pourrait dire, en schématisant beaucoup, que son héritage est double. D’une part, il y a ses nombreuses réformes sociales, politiques et économiques, comme on n’a pas manqué de le rappeler partout, depuis quelques jours surtout, à l’occasion de la commémoration de son décès. D’autre part, il y a aussi un héritage structurel : le Parti québécois, un parti politique qu’il a fondé en 1968 à la suite de sa défection du Parti libéral. Depuis près de 40 ans, ce parti demeure au cœur de la vie politique québécoise.
Mais resta aussi l’extraordinaire monument de papier que lui a élevé Pierre Godin : des milliers de page pour retracer la vie d’un homme complexe et, à maints égards, fascinant. Aucun personnage de l’histoire du Québec contemporain n’a reçu l’hommage d’un tel travail historique. Quatre tomes, plus de 2400 pages ! Godin a poussé très loin, dans un style personnel  tr`s journalistique, le regard porté sur la vie de ce personnage fondamental pour qui souhaite comprendre l’histoire du Québec au XXe siècle.
Mais, sous le déluge d’éléments secondaires savamment dépistés par Godin, on perdait parfois un peu la trace de l’essentiel. Le biographe induisait en effet l’idée que, dès lors qu’il s’agit de Lévesque, l’essentiel est partout. Or ce n’est bien entendu pas le cas.
Cédant à la demande d’offrir une synthèse de ses recherches, l’historien-journaliste s’est finalement décidé à offrir un condensé de son travail irremplaçable avec René Lévesque, un homme et son rêve. Tout est là, mais évidemment bien des détails ont été coupés au fil de l’exercice. Nous voici donc devant ce qui sera sans doute tenu avec raison comme le livre de référence essentiel et définitif sur René Lévesque.
Jean-François Nadeau Le Devoir

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec