//

Stéfani Meunier

Stéfani Meunier


Née à Montréal en 1971, Stéfani Meunier a compris très jeune qu’elle était faite pour l’écriture. Après une maîtrise en création littéraire à l’Université McGill, elle a quitté la métropole pour s’installer à Saint-Adolphe-d’Howard, dans les Laurentides, un coin qu’elle connaît bien pour y avoir passé une partie de son enfance.

Stéfani Meunier publie pour la première fois en 1999 un recueil de nouvelles intitulé Au bout du chemin. Six ans plus tard paraît L’Étrangère, son premier roman. Elle s’y approprie un style bien à elle, empreint de finesse, qui lui a valu des critiques élogieuses. En 2007, un second roman voit le jour, Ce n’est pas une façon de dire adieu, et se classe parmi les finalistes pour le Prix littéraire des collégiens. Et je te demanderai la mer, paru à l’automne 2008, confirme son talent de romancière et de conteuse.

Presse


À propos de Et je te demanderai la mer

Un roman exceptionnel. Un des bons romans que j’ai lus dans cette rentrée de l’automne. Il y a une maturité émotive des personnages que j’ai rarement vue. Stéfani Meunier écrit avec beaucoup de subtilité, avec énormément de sensibilité. C’est une musique aigre-douce très agréable. C’est une beauté.
Jean Fugère,  Radio-Canada / Pourquoi pas dimanche

Ce que j’aime vrainment de Stéfani Meunier, c’est cette façon qu’elle a de multiplier les voix, mais surtout le climat. On est dans une espèce de nostalgie, de mélancolie, dans le blues de l’âme. Il y a une sensibilité, une harmonie.
Danielle Laurin, Radio-Canada TV / On fait tous du show-business

On sent énormément de tendresse. La langue est très fluide.
Lorraine Pintal, Radio-Canada / Vous m’en lirez tant

À propos de Ce n’est pas une façon de dire adieu

C’est rare, un style. Stéfani Meunier en a un […] C’est un style qui ne fait jamais d’esbroufe, qui se contente de peu : des phrases généralement assez courtes, presque banales (tout est dans le « presque »), où tout à coup un mot inattendu, une syntaxe un peu bancale nous avertissent que se joue là quelque chose de grave.
Gilles Marcotte, L’Actualité

Ce n’est pas une façon de dire adieu est l’évocation parfaitement réussie des années 60 et 70, des rêves et des illusions qu’elles portaient. […] L’écriture est naturelle, minimale sans sécheresse, influencée certainement par les grands écrivains américains. L’œuvre est touchante et en général assez dense.
Réginald Martel, La Presse

À propos de L’Étrangère

Dans ce premier roman, […] on est confronté au souffle de la nouvelle génération d’auteurs. On lit une quête fulgurante racontée dans une écriture tout en finesse, dans un souffle touchant dès le début et où les émotions nous triturent surnoisement le cœur. […] Une écriture assurément intelligente, sans superficialité, efficace en tout point.
Claudia Larochelle, Le Journal de Montréal

Un roman d’une grande finesse qui, sans fioriture, va à l’essentiel, soit notre rapport aux autres.
Monique Roy, Châtelaine

Stéfani Meunier […] étonne par son style achevé. […] Une romancière prometteuse.
Michel Lapierre, Ici

À propos de Au bout du chemin

Ce premier ouvrage de la jeune auteur Stéfani Meunier se décline en dix nouvelles toutes simples, mettant en scène des personnages aux prises avec les peurs inhérentes à la condition humaine : peur de vieillir, de mourir, de finir seul, de passer à côté de sa vie. Tout ça solidement enraciné dans le « terroir », puisque le personnage principal de ces petits textes est la nature, incarnée ici par les Laurentides […] L’auteur réussit […] grêce à son écriture sans fioriture empreinte de sensualité, d’ «animalité» même dans les rapports qu’elle entretient avec son environnement […] à nous faire pénétrer dans cet univers bien souvent oublié par nous, les abonnés du béton.
Chantal Tellier, Ici

L’écriture de Stéfani Meunier a du ton.
Gilles Marcotte, L’actualité


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec