//

Suzanne Jacob

Suzanne Jacob

Née à Amos, en Abitibi, Suzanne Jacob a fait ses études à Nicolet et a obtenu un baccalauréat ès arts de l’Université Laval.


Auteur-compositeur-interprète dans les années 60 et 70, elle a représenté le Canada au Festival de Spa (Belgique) en 1970. Cette même année, elle est lauréate du trophée du Patriote de Montréal. Elle est reconnue aujourd’hui en tant que romancière, dramaturge, essayiste et poète.


Aux nombreux textes de chansons qu’elle a écrits s’ajoute dorénavant une importante production de romans, de nouvelles, de pièces radiophoniques et télévisuelles, une œuvre abondamment saluée par la critique à chaque nouvelle parution.

En 2008, elle a reçu le Prix Athanase David pour l'ensemble de son oeuvre.

Presse


À propos d’Histoires de s’entendre

«Un livre brillantissime! Un hybride entre essai et récit absolument passionnant. C’est une démarche très cérébrale, très intellectuelle, mais en même temps c’est très sensuel et très drôle. Ce livre est un appel, ou un rappel, qu’il faut être présent à tout ce qui est en nous et en-dehors de nous.»
Chrystine brouillet, Radio-Canada 95,1 FM, Vous m’en lirez tant

À propos de La Bulle d’encre


«[…] Si vous sentez le besoin de méditer un peu sur l’écriture, la lecture, le livre, vous serez peut-être bien avisé de le faire en compagnie de Suzanne Jacob, dont le bel essai intitulé La Bulle d’encre remportait il y a quelques mois le Prix de la revue Études françaises, à l’Université de Montréal. C’est tout à fait un livre de Suzanne Jacob: d’une pensée exigeante, voire têtue, délicieusement compliquée à l’occasion, usant de tous les moyens, fiction aussi bien que réflexion, pour faire passer des convictions profondément senties. Elle plaide passionnément pour l’autre, pour l’autrement – contre ce qu’elle appelle le «vécu», le «terminé» –, pour ce qui permet d’échapper à la «fiction dominante». C’est dire qu’il y a de la polémique dans l’air, de la protestation. Mais l’ouvrage est porté, avant tout, par la passion de créer, d’inventer. […]»
Gilles Marcotte, L’actualité, février 1998.

À propos de Laura Laur

«Saluons la réédition de Laura Laur, magistral roman qui avait valu à Suzanne Jacob le Prix du Gouverneur général en 1983. Quelle aventurière farouche et indépendante, cette Laura!Révélée à travers le regard des hommes qui l’ont connu et aimée (frères ou amants), cette abitibienne intrépide et un tantinet paumée n’a pas pris une seule ride en vingt ans. Quant au récit de ses caprices et de son mystère, superbement rendu dans la langue inimitable de Jacob, il envoûte aujourd’hui autant qu’hier. Un classique, à (re)lire sans faute.»
Stanley Péan, «Le libraire craque», Le Libraire, printemps
2000.


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec