//
Quand les parents de Dell Parson, quinze ans, décident de commettre un vol de banque, celui-ci comprend qu’il doit dire adieu à jamais à son rêve de vivre une vie normale et paisible. Une amie de la famille l’aide à traverser en secret la frontière canado-américaine et le remet entre les mains d’un autre Américain en exil, Arthur Remlinger, qui sous ses airs pacifiques cache une nature d’une redoutable violence. Dell tente de retrouver son équilibre sous les ciels immenses de la Saskatchewan et de découvrir un sens à la conduite des adultes qu’il aimait et qu’il croyait connaître.

Richard Ford révèle de façon magistrale la violence et le désordre moral qui se cachent sous la surface lisse du rêve américain. À travers les yeux de Dell, nous découvrons la complexité et l’ambiguïté du monde, que la culture de l’Amérique triomphante de l’après-guerre cherchait à gommer à tout prix. Le Canada, c’est pour Dell la porte vers l’autre, le lieu qui lui permet de voir son univers, qu’il croyait le seul possible et le seul véritable, selon une perspective nouvelle.

Canada est un roman de la traversée des frontières et de la perte de l’innocence, sans doute un chef-d’œuvre, déjà un classique.

Même s’il s’intitule Canada, ce copieux roman de Richard Ford incarne un moment de grâce dans les lettres américaines.
Lorrie Moore, The New Yorker

Traduit par : Josée Kamoun
Parution : 4 septembre 2013, 480 pages
ISBN-13 : 9782764622582
Code barre : 9782764622582

29.95 $

Ce que la presse en dit

« Un roman de la transgression. Un roman puissant. Un hymne magistral à la jeunesse perdue. »
Éric Chouan - Mission encre noire

« Vous n'êtes pas près d'oublier ce roman à l'écriture magnifique. »
André Bernier - Les Libraires

« Figure de proue du «réalisme sale» américain, Richard Ford signe une autre de ses chroniques de la vie moderne. »
Mahieu Perreault - La Presse

« Pour la justesse psychologique, le malaise ambiant, la profondeur du propos sur le poids de l’héritage familial et la puissance de l’ensemble. »
Josée Lapointe, La Presse (La bibliothèque de 2013)

« ...ce roman est tout simplement magnifique. »
Lyse Bonenfant - Espace Mu / Radio-Canada

« On est dans l’infiniment petit, dans l’infiniment observé, dans la fine dentelle. Un livre dont la lecture est totalement prenante. »
Anne Michaud - Bernier et Cie / Radio-Canada

« C’est un « page turner », c’est un bon moment de lecture. »
Tristan Malavoy-Racine - Voir.TV / Télé-Québec

« De toute évidence, une œuvre majeure qu'il faut lire et relire. »
Gilles Archambault - Le Devoir

« Une leçon de vie et un magnifique moment de littérature. »
Josée Lapointe - La Presse

« C’est un roman qu’il faut lire. [...] Du grand roman américain. »
Patricia Power - Chez nous le matin / Radio-Canada

« Un romancier américain absolument formidable. […] C’est écrit avec un calme, une sérénité, mais l’intensité qu’il y a là-dedans est absolument remarquable. C’est un bouquin aussi sur la résilience. Vous allez y prendre du plaisir. Une langue claire et pure. C’est vraiment agréable. »
René Homier-Roy - La Bibliothèque de René / Radio-Canada
[Extrait à 16:25]

« Un merveilleux roman. »
Ilana Moryoussef - Plus on est de fous, plus on lit / Radio-Canada
[Extrait à 8:15]

« Puisqu’on a toujours eu un faible pour les histoires abracadabrantes, on n’a pu s’empêcher de retenir le dernier titre de l’Américain Richard Ford, qui est déjà considéré comme un chef-d'œuvre du genre. »
Karine Vilder - Journal de Montréal

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec