//

Romans et récits

L'Habitude des bêtes

Les loups sont revenus. Dans l’immense réserve faunique, on a trouvé des carcasses d’orignaux à moitié dévorées. On dit qu’il y a deux meutes qui parcourent la montagne. On commence même à les apercevoir dans les cours et les jardins des humains qui vivent aux alentours.

Il y a des gens qui y voient un signe rassurant. Si les prédateurs se multiplient, c’est donc qu’il y a des proies en abondance. Les villageois, eux, comprennent toute l’ampleur de la menace. Le loup est l’ennemi de l’homme depuis la nuit des temps. Il ne sera jamais possible de partager le territoire avec lui. Pas question de courber l’échine, ce serait le retour au chaos. Alors ils s’organisent pour vider la montagne avant qu’il ne soit trop tard. Une frontière invisible se dessine entre les gens, ceux qui sont pour la chasse au loup et ceux qui sont contre. Elle divise les familles et réveille de vieilles guerres, où il y a eu des blessés, même des morts.

Lise Tremblay nous donne un roman d’une grande force, où tout ce qui nous apparaît comme une fin irrémédiable, une apocalypse, n’est au fond que la vaste respiration de la nature, du monde.

Parution : 26 septembre 2017, 168 pages
ISBN-13 : 9782764625156
Code barre : 9782764625156

19.95 $   /   15.00€

Ce que la presse en dit

« Comment l’âpreté peut-elle côtoyer la tendresse avec autant de subtilité? Comment la menace sourde qui plane sur les personnages peut-elle nous faire battre le cœur tout en nous forçant à accueillir l’inéluctable? Comment peut-on peindre avec une telle acuité les lois de la nature et la vulnérabilité des hommes? Lise Tremblay signe ici un roman envoûtant, hypnotisant, important. » Chrystine Brouillet, TVA

« Avec une économie de mots qui suscite l’admiration, Lise Tremblay parvient à faire ressentir au lecteur la tension entre les gens, la peur face à l’inconnu, la sérénité d’une vieille dame et d’un chien arrivés au bout de leurs routes. Elle offre des personnages étoffés, solidement plantés dans un décor magnifique autant que crédible. L’auteure déploie un talent magistral pour mettre en scène le pire et le meilleur de chacun, avec en toile de fond les archétypes du loup, de l’instinct de protection et de la défense des frontières. » Chantal Fontaine (librairie Moderne), Les Libraires

« Un roman d’une grande force. » Jean-Pierre Girard, Radio-Canada

« Un récit empreint d’émotions, où l’on sent et on ressent la présence tangible de la nature. Son écriture est subtile, tranquille et sans fioritures. Même dans les émotions les plus fortes, tout est dit avec douceur. Mais tout l’éclat de cette œuvre se retrouve justement là, dans cette histoire bien tissée qui coule bien. Un livre à découvrir, tout simplement. » Johanne Mathieu, MatTV

« Une écriture lisse et maîtrisée, une partition où pas un mot ne dépasse. Une œuvre forte, sentie. Lise Tremblay n’arrive jamais à me décevoir. »
Yvon Paré, Littérature du Québec

« Un court roman absolument irrésistible. » Marie-France Bornais, Journal de Montréal

« À travers ce conflit se profilent les splendeurs de la complexité humaine, la peur, l’amour, la mort. Pas de flafla inutile, pas de longueurs ou de phrases alambiquées pour faire joli, que de la vérité et de la force brute sans demi-mesure. Comme la forêt. » Claudia Larochelle, Les Libraires

« Lise Tremblay, c’est une économie de mots. Écrire peu pour dire beaucoup. C’est un livre extrêmement bien fait. Un coup de coeur. » Jean-Philip Guy, Radio-Canada

« On retrouve ici le talent de l'auteure de La héronnière pour créer rapidement et efficacement un village où tous semblent être beaucoup plus que ce qu'ils laissent voir. Même si la tension monte dans le village et que le commérage ne semble que vouloir mettre de l'huile sur le feu, Lise Tremblay se joue habilement de ce faux suspense pour plonger au fond des hommes qui prennent place de près ou de loin dans le conflit. » Jérémy Laniel, Voir

« Fidèle à elle-même, madame Tremblay va droit au but. Ses mots sont justes, sensibles, pertinents et jamais trop nombreux. Voilà un roman parfois dur, parfois tendre, mais toujours prenant. À lire d’une traite. »
Martin Prévost, Pieuvre.ca

« Lise Tremblay a écrit son livre le plus philosophique. Et peut-être aussi le plus tendre. » Pascale Millot, Montréal Centre_Ville

« Un récit qui ne déçoit guère, dont le souffle vous impressionnera. » P.-A. Buisson, Ton barbier

« Le roman n’a rien d’une histoire tragique qui finit dans la rédemption, ou d’une oeuvre feel-good qui se voudrait un baume pour l’âme. Il y a plutôt une simplicité, une douceur muette qui s’installe peu à peu. Et que certains percevront peut-être comme quelque chose d’ennuyant. Mais c’est ça aussi, la magie de la littérature : être touché quand on s’y attend le moins, en dehors des sentiers battus. » Olivier Jean, Le Soleil

« Il y a quelque chose de tellement simple, d’évocateur et de beau dans ce livre-là. Des histoires de vies et de morts. Un livre avec lequel on se laisse porter. » Patricia Powers, Radio-Canada

« Le roman n'a rien d'une histoire tragique ou d'une œuvre feel-good. Il y a plutôt une simplicité, une douceur muette qui s'installe peu à peu. C'est ça aussi, la magie de la littérature : être touché quand on s'y attend le moins, en dehors des sentiers battus. » Isabelle Houde, Le Soleil

« C'est excellent ! Lise Tremblay, en peu de mots, exprime l'indicible avec brio. » Librairie Moderne, Facebook

« Un livre qui se dévore. » Line Boily, Radio-Canada Toronto

« Un roman grave et troublant, plein de vie. » Marie-Andrée Lamontagne, Radio VM

« Alors que certain.e.s reprochent à Lise Tremblay la narration plus détachée de ce roman, on lui trouve, au contraire, une force paisible et un détachement qui décuplent cette impression d’être une observatrice ou un observateur privilégié des relations humaines. À découvrir absolument. » La fabrique culturelle

« Ce sont des voyages intérieurs, des changements en apparence subtils qui créent des tourbillons d’émotions. C’est le retour subtil de l’espoir, c’est la déviation toute simple d’un chemin. Je suis toujours aussi fan de l’écriture. Fan de la proximité avec la nature, de cette façon d’en parler, de la rendre vivante, d’en faire un personnage à part entière. Bref, encore une réussite. »
Karine Minier, Mon coin lecture

« La justesse du ton, la respiration du monde naturel, les saisons bien marquées ; tout s’achève et prend sens. Un grand Lise Tremblay ! » Les Irrésistibles

« Une lecture touchante et troublante. » Danielle Perreault, 103,5FM

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec