//

Romans et récits

L'Historien de rien

Au tournant du xxe siècle, une jeune institutrice quitte son village pour voir enfin l’Europe à laquelle elle rêve depuis si longtemps, elle qui n’est jamais allée plus loin que le bout de la terre familiale. Au début des années 60, trois garçons au seuil de l’adolescence visitent clandestinement l’« ex » d’Ottawa et en gardent un souvenir plus ébloui que s’ils avaient accompagné Sinbad au cours de ses voyages fabuleux. De nos jours, un ci-devant avocat travaille comme vendeur dans une grande quincaillerie, sous le nom d’emprunt de Rocky. Malgré l’échec de sa carrière et de son mariage, il se retrouve avec l’intime conviction que sa vie est aussi riche de promesses qu’au premier jour.

S’il vous est arrivé de douter que l’Ontario francophone est un pays de magie et de merveilles, il vous faut lire L’Historien de rien. Roman en trois « époques », il apporte la preuve que la vie n’est jamais aussi riche que lorsqu’elle échappe aux grands bouleversements de l’Histoire. Que reste-t-il à raconter alors à l’« historien de rien » ? Il lui reste à faire l’inventaire des milliers de petites choses essentielles que contient ce rien.

Parution : 6 novembre 2012, 184 pages
ISBN-13 : 9782764621943
Code barre : 9782764621943

21.50 $   /   16.00€

Ce que la presse en dit

« On retient à la fin que le bonheur se trouve aussi dans les petites choses sans jamais être dit de façon moralisatrice. »
Sophie Boileau - Bible urbaine

« Trois belles histoires qui nous sont offertes dans ce roman. Ma préférée «Rocky». Chacune a une particularité intéressante. Étant une lectrice de cet auteur, j'ai une fois de plus apprécié son écriture et la sobriété de celle-ci. » Danielle Perreault - 103.5 FM / Chronique de lecture

« Un roman sensible, émouvant, fluide. »
Danielle Laurin – Le Devoir

« Daniel Poliquin préfère les petites histoires à la grande. Dans L'Historien de rien, roman qui se déroule sur trois époques, il arrive à rendre extraordinaire des récits de vie toutes simples. »
Josée Lapointe - La Presse

« Ici se démarquent l'ingéniosité de la composition narrative et la qualité du portrait enrichi par une épaisseur existentielle. »
François Ouellet - Nuit Blanche

« Ouvrage court et accrocheur, il ouvre une porte d'entrée idéale pour ceux qui voudraient découvrir l'écriture de Poliquin. »
Jean-Philip Guy - Le Libraire

« Les personnages sont uniques, l’humour est acerbe et bref, comme toujours, on passe un bon moment à lire du Poliquin. »
Gisèle Quenneville - Carte de visite / TFO

Gisèle Quenneville, Sophie Perceval et François Paré ont lu L'Historien de rien pour vous et partagent leurs impressions.
Entre les lignes – Spécial littéraire

« Le tout dernier roman de Daniel Poliquin, L’Historien de rien, ne compte guère plus de 180 pages. Mais quel concentré de vitalité et de spiritualité. »
Paul-François Sylvestre – L’Express de Toronto

[Entrevue à la 15e minute à Plus on est de fous, plus on lit (SRC)]

« Daniel Poliquin a trouvé une vérité profonde cachée derrière ses récentes fabulations. »
Valérie Lessard - Le Droit

« Trois histoires très touchantes, mais de façon bien différente. »
Martin Vanasse - C'est bien meilleur le matin / Radio-Canada

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec