//

Romans et récits

Le Jeune Homme sans avenir

Un homme, un écrivain, dans un aéroport d’une île du Sud dont les fenêtres laissent voir la mer, est retenu captif à cause du retard de son vol. Un adolescent musicien, ancien enfant prodige, vivant dans la rue en compagnie de son chien, se demande de quoi sera fait son repas du soir. Petites Cendres, qui ne danse plus et ne chante plus avec les autres travestis comme autrefois, refuse de sortir de son lit pour assister au couronnement de la reine des nuits.

En superposant ces trois univers, Marie-Claire Blais poursuit son ambitieux projet de déchiffrement du monde que constitue la suite romanesque intitulée Soifs.

À mesure que l’immense fresque s’approche de son achèvement, la romancière cerne de plus en plus près ses personnages, nous faisant partager leur palpitante humanité.

Ce que la critique a écrit au sujet de la suite romanesque Soifs :

Un roman puissant, dense et chargé. Il s’agit d’une œuvre  qui vous prend à bras-le-corps, qui porte sa vérité, exige mais donne en retour.
Marie-Hélène Poitras, Voir

Une fresque magistrale d’une puissance qui ne s’est jamais démentie.

Michel Désautels, Radio-Canada

Un art inimitable et particulier au service du monde.

Caroline Montpetit, Le Devoir

Parution : 3 avril 2012, 304 pages
ISBN-13 : 9782764621769
Code barre : 9782764621769

26.95 $

Ce que la presse en dit

« Sans apitoiement ni discours pessimiste, Un jeune homme sans avenir montre de petites déchéances, la corruption des destinées, mais aussi la vie qui, cahin-caha suit son cours. »
David Bélanger - Québec français

« L'écrivaine tente ainsi toujours de comprendre notre société contemporaine en perdition. [...] l'illustre auteur effectue cette démarche avec humanisme. »
Pascale Gauthier - 24h

« Une œuvre profondément engagée qui brosse, sans le retoucher, le portrait d'un monde sinistrement désengagé. »
Andrée Ferretti - Nuit blanche

« La plus récente pièce de l'immense construction littéraire commencée avec Soifs en 1995 montre une Marie-Claire Blais au sommet de sa forme et toujours aussi rebelle. »
Chantal Guy - La Presse

« L'un des plus forts de l'ensemble [Soifs]. »
Danielle Laurin - Le Devoir

« Le Jeune Homme sans avenir est le sixième tome de la série Soifs, une fresque de l'Amérique violente où on rencontre des pauvres, des artistes, des enfants, des boats people. »
Guy A. Lepage - Radio Canada / Tout le monde en parle

« Plonger dans Marie-Claire Blais, c'est vivre une aventure déstabilisante, basculer dans un monde complexe, affronter des horreurs, des folies dans une société qui se désagrège. »
Yvon Paré - Le Progrès dimanche

« L'écriture tisse les voix, les pensées, les soliloques et les gestes d'un éventail de personnages, dans de longues phrases dont le souffle peut courir sur une dizaine de pages. »
Catherine Lalonde - Le Devoir

« Marie-Claire Blais nous offre une forme d’écriture tout à fait singulière. Le jeune homme sans avenir n’y échappe pas, il est la suite logique de ses formant une fresque romanesque dont le premier roman a été publié en 1996.»
Info-Culture

« Dans le sixième tome de la série Soifs, Le jeune homme sans avenir, l’écrivaine Marie-Claire Blais dresse un portrait lucide, audacieux, poétique, puissant et criant d’authenticité de la société actuelle en superposant trois univers, celui d’un écrivain, d’un ado musicien et d’un ancien travesti plutôt mal en point. »
Marie-France Bornais - Le Journal de Québec

«...le cycle Soifs est profondément contemporain: on y entend tous les bruits de la planète. [...] à ceux qui y verraient tout sauf un livre de vacances, nous répondrons que Le jeune homme sans avenir est au contraire idéal pour le vacancier: tout ce que ça prend pour le goûter, c’est un peu de temps devant soi. Le temps de dilater sa conscience à la mesure du monde.» Tristan Malavoy-Racine - Voir

« Cette prose puissante, lyrique et inclassable de la grande écrivaine ne vous laissera pas indemne. »
Le Libraire

« Chaque fois, à chaque livre, c'est une expérience en soi. Il suffit d'accepter la manière de faire. Il suffit, même pour les lecteurs aguerris de Marie-Claire Blais, de se donner du temps, le temps de renouer avec cette écriture unique, déstabilisante, en dehors de toute référence par rapport aux tendances littéraires actuelles. »
Danielle Laurin – Le Devoir

« Dans les romans de Marie-Claire Blais, les classes sociales sont réunies dans une écriture sans frontières, lyrique, où dominent souvent les marginaux, les artistes, et une jeunesse qui n'entend pas se laisser écraser, qui survit par la tendresse, l'amitié et la solidarité. »
Chantal Guy – La Presse
 
« De longues phrases s’enroulant en spirale sont portées par une prose grandiose. Matériau dont on fait les prix Nobel ! »
Monique Roy – Châtelaine
 
«La résilience et la mémoire sont au cœur de ce «roman-fleuve» où les voix s'entremêlent, portées par une prose puissante. »
Rachel Nadon – Huffington Post Québec


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec