//

Essais Littérature

La Leçon de Jérusalem

Le 6 juillet 2013, Monique LaRue assiste à une projection du film de Margarethe von Trotta, Hannah Arendt, centré sur la controverse suscitée par le livre Eichmann à Jérusalem, rapport sur la banalité du mal. Elle en sort métamorphosée. Elle qui résistait depuis des années à se pencher sur une controverse dans laquelle elle avait été impliquée – la fameuse « affaire LaRue », où l’un de ses textes avait fait l’objet d’une lecture aberrante – retrouve sa liberté de parole. « Je suis infiniment reconnaissante à Margarethe von Trotta et à son film d’avoir fait en sorte que soit un jour représentée sous mes yeux […] la mésaventure intellectuelle d’une femme intelligente et imparfaite, qui se sert de son intuition, se fie à son jugement, développe sa réflexion et dit ce qu’elle pense dans sa langue naturelle et avec confiance, en se plaçant dans les conditions du dialogue cohérent et de la liberté de pensée. » 

Cette « leçon de Jérusalem » n’est que le point de départ d’un propos beaucoup plus vaste. Monique LaRue se demande pourquoi elle a eu tant de difficultés à mener ce qu’elle appelle « une authentique vie de l’esprit ». Cela l’amène d’abord à s’interroger sur le rapport complexe qu’entretiennent les Québécois avec la langue. En outre, sa pensée prend continuellement en compte les conditions concrètes dans lesquelles une femme qui a choisi la maternité mène une carrière intellectuelle. 

Mariant réflexion et fiction, faisant éclater à chaque phrase le plaisir de penser et d’écrire, voici un livre hors norme qui est une véritable fête de l’intelligence.

Parution : 15 septembre 2015, 304 pages
ISBN-13 : 9782764623879
Code barre : 9782764623879

25.95 $   /   20.00€

Ce que la presse en dit

« Ce recueil se lit comme une suite de réflexions intelligentes et érudites, dans le style raffiné qui caractérise Monique LaRue. »
Lysiane Gagnon, La Presse

« Monique LaRue a du style, du grand style même, et son essai a quelque chose d'envoûtant. »
Louis Cornellier, Le Devoir

« Il faut lire [cet ouvrage] parce que l'essayiste, tout en prenant appui sur son histoire personnelle, propose une réflexion passionnante sur la vie de l'esprit dans le Québec d'aujourd'hui. »
Michel Biron, L'incovénient

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec