//

Romans et récits

English version

La Lune dans un HLM

Léa a vingt-trois ans et veut devenir la «plus grande peintre que la terre ait portée ». Mais la vie ne la laisse pas tranquille, et la mort de sa grand-mère viendra chambouler ses idées de grandeur. En guise d’héritage, elle reçoit la garde de sa mère, qui ne peut habiter seule, hantée par la folie et ses mille visages. Léa devra veiller sur elle jusqu’à la fin de ses jours, quitte à voir ses beaux rêves lui glisser entre les pinceaux.

Marie-Sissi Labrèche nous offre un roman porté par la figure maternelle, où l’histoire de Léa est entrecoupée par une suite de lettres à la mère. Étrange et heureux mélange de haine, de tendresse et d’amour, ce roman ne laissera personne indifférent. 

La romancière de Borderline et de La Brèche se révèle encore une fois une fine observatrice des états limites.

Léa se réfugiait dans un autre monde pour ne pas que les monstres dans la tête de sa mère sautent dans la sienne.Parce qu'il faut se méfier de la folie, elle vous guette et sans crier gare elle se jette sur vous pour vous projeter des films d’horreur à longueur d'année en dessous de la casquette. Léa doit encore plus se surveiller, car dans sa famille, on est abonnées de mère en fille, mais elle, elle a bien décidé de sauter en bas de son arbre gynécologique pour aller jouer dans le pré où se trouve le bonheur, comme elle dit, et c'est avec sa future carrière de reine de la toile qu’elle se protège.

Autres informations

Parution : 6 septembre 2006, 256 pages
ISBN-13 : 9782764604632
Code barre : 9782764604632

24.95 $   /   20.00€

Ce que la presse en dit

« Aiguisée comme un scalpel, la plume de Marie-Sissi Labrèche pique au cœur de la douleur... »
Elsa Pépin – Ici

« Marie-Sissi Labrèche a les pieds bien ancrés dans la réalité, réalité qu’elle ose questionner brillamment par une écriture littéraire. »
Stéphane Despatie – Voir
Pour lire l’entrevue

« Très inspiré, très imagé, très personnel, très audacieux. »
Pascale Navarro – Radio-Canada/Ouvert le samedi
Pour écouter la critique en 2e partie d’émission

« Voici quelqu’un de vrai, qui fait entendre une vraie voix. Quelqu’un qui nous secoue. Nous émeut, aussi. Et nous fascine. »
Danielle Laurin – Le Devoir

« D'un chapitre à l'autre, ces deux voix alternent. L'histoire de Léa est entrecoupée de ces lettres qui nous laissent l'impression vive d'entrer dans le secret de l'auteure, dans la fabrication intime du roman qu'elle est en train d'écrire sous nos yeux. Et c'est beau, douloureusement beau, tellement beau que ça fait mal au coeur. Alors que l'on nage en pleine détresse, en pleine tragédie humaine, on se sent portés par la grâce de cette écriture qui joue avec les maux avec une inventivité et un bonheur rare. »
Marie-Claude Fortin — La Presse ****

« Marie-Sissi Labrèche met sans cesse de la drôlerie dans son tragique : ses mots tranchants transportent des images saisissantes, décalées, avec ces expressions propres au français du Québec, ces « maudits » et ces « calvaires », jurons qui sonnent ironiquement si poétique. »
Véronique Rossignol – Livre Hebdo

Entrevues :
Radio-Canada/Christiane Charette
La Presse

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec