//

Essais et Documents

La Mesure de l'homme

Une crainte nous hante, nous, les modernes, celle que le développement technique et économique conduise à une perte de notre humanité. Trop d’information, trop de technologie, des activités et des masses humaines toujours plus imposantes font que notre monde nous paraît «démesuré». Mais à quelle aune jaugeons-nous cette démesure ? Quelle est donc cette «mesure» de l’être humain qui est à l’origine de ce sentiment ? À la manière de Charles Taylor, dans les travaux qu’il a consacrés à la genèse du « moi » ou à l’évolution du sentiment religieux à travers les âges, Daniel Jacques trace un vaste panorama historique où il suit le développement de l’idée d’humanisme depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Il montre comment l’humanisme est posé à la Renaissance comme un retour à la sagesse des Anciens, puis comment il est, à l’époque des Lumières, la mesure suprême de l’action et de la pensée des forces progressistes. Il montre enfin comment, à partir du XIXe siècle — et encore plus violemment dans la seconde moitié du XXe —, des critiques perçoivent l’humanisme non plus comme l’heureuse manifestation d’une liberté conquise de haute lutte à l’encontre des traditions passées, mais comme la cause même de cette démesure et du déclin du sens moral qui l’accompagne.

Puisant surtout dans les outils offerts par la philosophie politique, cette passionnante enquête sur l’humanisme permet de comprendre les différentes opinions entretenues au cours des siècles quant à la mesure de l’action humaine et ouvre sur une essentielle remise en question de notre condition morale et intellectuelle.

Parution : 11 avril 2012, 720 pages
ISBN-13 : 9782764621233
Code barre : 9782764621233

39.95 $   /   29.00€

Ce que la presse en dit

« Ce livre donne à penser en profondeur sur ce que nous sommes, tout comme ce que nous voulons être ou encore ce que nous voulons dépasser.
Nous ne saurions que trop recommander la lecture de cette œuvre magistrale ! »
Patrice Létourneau - Philo TR

« De livre en livre, Daniel D. Jacques approfondit sa lecture de l'aventure humaine. Sans effet de manche, avec rigueur et sérénité, sources à l'appui sans congestion des bas de page, il reconstitue les visions qui, des présocratiques à Sloterdijk, caractérisent les jugements de l'homme sur l'humanité. »
Laurent Laplante - Nuit Blanche

« Un livre impressionnant qui aborde [...] cette question, peut-être fondamentale: notre monde, trop technologique, trop abreuvé d’information, trop dévoué à l’économique, devient-il démesuré pour les humains ... ? ]
Gabriel Racle - L'Express

« Les livres qui atteignent le degré de maturité philosophique qu’on trouve ici sont rares, et on ne peut qu’admirer la richesse et la qualité de la synthèse qui nous est proposée. Auteur d’une œuvre majeure, Daniel D. Jacques s’impose ici avec un livre qui fera date.
Georges Leroux – Le Devoir

« Le projet de Daniel Jacques, ambitieux et nécessaire, consiste justement à répertorier et à décrire les systèmes de mesure que l'Occident a successivement mis en place pour définir ce qui en son fond constitue l'être humain. »
Giovanni Calabrese - Philo & Cie, mai-août 2012

« Dans La Mesure de l'homme, impressionnant ouvrage [...] Daniel D. Jacques examine l'idée d'humanisme depuis l'Antiquité et interroge notre actuelle condition morale et intellectuelle. »
Alain Lessard - Nuit blanche, Numéro 126, printemps 2012

« Fascinant essai de philosophie politique, crucial questionnement sur notre condition morale et intellectuelle, la Mesure de l'homme pose le devenir de l'humanisme dans les soubresauts actuels. »
Christian Vachon, Librairie Pantoute

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec