//

Romans et récits

Owen Hopkins, Esquire

Un affabulateur, un mythomane, un imposteur, voilà qui est Owen Hopkins aux yeux de son fils Jarvis. Quand arrive à Montréal la nouvelle qu’Owen se meurt sous le ciel gris et bas du East Yorkshire, sa terre natale, Jarvis sait ce que cela signifie. Père et fils ont conclu un pacte quand celui-ci était encore enfant, et le temps est venu pour lui de remplir sa promesse. Mais est-on obligé de tenir parole quand c’est à un menteur invétéré qu’on l’a donnée ?

Owen Hopkins, Esquire, roman aussi féroce que subtil, raconte l’histoire d’une relation ancienne et lointaine, faite de haine et de regret, de leurre et de légèreté, entre un fils endeuillé à vie et un père tôt parti, auprès de qui le rejeton se rend comme on va à la rencontre d’un étranger.

Après avoir publié Ma vie rouge Kubrick, un premier livre à mi-chemin entre la fiction et l’essai entrelaçant la fantasmagorie macabre du film The Shining et la réalité brutale d’un drame familial, Simon Roy donne ici son premier « vrai » roman sans rien abandonner de sa manière d’écrire tout en fragments, en allusions et en métaphores, où le vif et le narré ne cessent de s’entrecroiser.

Ce que la critique a dit de Ma vie rouge Kubrick (Boréal, Prix des libraires du Québec 2015) :

Un récit inclassable et stupéfiant, qui nous plonge dans une lecture hypnotique, à la fois haletante et terrible. Ma vie rouge Kubrick est l’un des chocs de la rentrée qu’il ne faut pas rater.

Chantal Guy, La Presse

Autres informations

Découvrez-en davantage sur l'auteur Simon Roy en lisant cet entretien exclusif: http://bit.ly/2eox55z

Parution : 7 septembre 2016, 248 pages
ISBN-13 : 9782764624432
Code barre : 9782764624432

22.95 $   /   17.50€

Ce que la presse en dit

Ce que la presse en dit

« Après avoir publié Ma vie rouge Kubrick, Simon Roy donne ici son premier "vrai" roman sans rien abandonner de sa manière d'écrire tout en fragments, en allusions et en métaphores, où le vif et le narré ne cessent de s'entrecroiser.»
Lire, Ici ARTV

«
Nous assistons là à la naissance d'un écrivain, à la découverte même de l'urgence d'écrire et du plaisir de raconter.» Jérémy Laniel, Voir

« Une histoire touchante d'une relation improbable entre un père menteur et un fils désabusé... Beaucoup aimé.» Billy Robinson, Good Reads

« Un roman à la fois beau et tragique. » Julie Roy, Coup de pouce

« Par cette construction romanesque complexe et maîtrisée, Simon Roy se taille déjà une place enviable parmi les écrivains québécois qui comptent. » Martine Desjardins, L'Actualité

« C'est une bonne lecture. Comme je le dis, ça secoue, mais il ne fait passer à côté de cet auteur-là. » Émilie Perreault, Puisqu'il faut se lever, 98,5 FM

« Owen Hopkins, Esquire, deuxième livre de Simon Roy, conserve la touche dramatique qui formait la trame narrative de Ma vie rouge Kubrick tout en nous transportant plus en profondeur dans un récit émouvant. En employant la technique de la fragmentation, il construit un univers surprenant où des chapitres d’abord saugrenus prennent tout leur sens quelques pages plus loin et qui illustre le talent de ce romancier.» Charles Gauthier-Ouellette, Le Délit

« Un livre qui m’a beaucoup touché. Un auteur qu’il va falloir observer dans les prochaines années. » Shannon Desbiens, libraire

« Owen Hopkins, Esquire, présenté sous la forme de courts chapitres, est facile à lire. Jonglant dans le franglais, le ton abordé me parle dans la réalité du langage d’aujourd’hui. Ce roman est à lire pour le mariage de thèmes de Simon Roy et aussi pour les scènes enneigées de Montréal qui me donne déjà hâte à l’hiver.» Laura Luu, blogue Yulorama

« J’ai dévoré ce livre. J’adore sa plume. » René Cochaux, Radio CFLX 95,5

« Le roman propose une réflexion stimulante sur la place que tient le mensonge dans nos vies.» Élodie Leclerc, Impact campus

« Avec ce deuxième titre, Simon Roy tisse une toile dans laquelle père et fils semblent englués, incapables d'en tirer les fils pour s'en libérer. Comme si, à force de se leurrer (y compris eux-mêmes), ils n'avaient plus vraiment envie de départager le vrai du faux. Comme si les mots (ni l'écriture) ne pouvaient pas toujours non plus permettre de s'affranchir totalement du poids du passé.» Valérie Lessard, Le Droit

« Un excellent livre que je vous conseille fortement. » Gabrielle Brisebois, CFLO fm

« [...] dès les premiers instants de ce récit qui nous parvient au compte-gouttes, dans une succession de chapitres très courts qui ont la qualité, outre le fait d’être bien écrits, de survoler chaque fois un bon pan de vie, de cerner l’action et l’argument tout en faisant avancer l’histoire d’un pas résolu. » Claude Desjardins, Nordinfo

« Simon Roy signe un deuxième roman d’une plume habile et magnifique où chaque phrase devient un bijou littéraire qu’on pourrait lire et relire pour le simple plaisir du beau. […] un magnifique puzzle qui pique la curiosité jusqu’à la fin. D’un épisode à l’autre, les morceaux se placent tranquillement pour qu’on saisisse toute l’ampleur du drame. » Alexandra Girard, Le Fil rouge

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec