//

Romans et récits

La petite fille qui aimait trop les allumettes

Nous avons dû prendre l’univers en main mon frère et moi car un matin un peu avant l’aube papa rendit l’âme sans crier gare. Sa dépouille crispée dans une douleur dont il ne restait plus que l’écorce, ses décrets si subitement tombés en poussière, tout ça gisait dans la chambre de l’étage où papa nous commandait tout, la veille encore. Il nous fallait des ordres pour ne pas nous affaisser en morceaux, mon frère et moi, c’était notre mortier. Sans papa nous ne savions rien faire. À peine pouvions-nous par nous-mêmes hésiter, exister, avoir peur, souffrir.

Parution : 15 février 2000, 182 pages
ISBN-13 : 9782764600238
Code barre : 9782764600238
Collection : Boréal compact
Numéro : 114

12.95 $

Ce que la presse en dit

« Soucy est un maître du suspense en ce sens qu’il ne fait jamais resurgir une énigme au cours de son roman que pour mieux l’éclairer en plongeant son lecteur dans une énigme encore plus profonde, plus dense, plus riche. Le texte, au fur et à mesure qu’il devient plus explicite, gagne encore en envoûtement et en pulsations mystérieuses. »
Pierre Lepage, Le Monde

« Sans jamais verser dans le pathos, Soucy est capable d’émouvoir et d’émerveiller, de réintroduire la poésie et le fantastique dans un récit âpre et brutal. Comment s’y prend-il ? En orfèvre du langage, Soucy polit la douleur comme une pierre précieuse. Jusqu’à ce que jaillisse une étincelle d’espoir. Ce livre est une merveille. »
François Busnel, Le Magazine littéraire

« Le charme de ce récit éblouissant, angoissant et angoissé tient à son écriture, à son inventivité linguistique et, aussi, à la manière dont le romancier nous livre, comme à regret, tous les affreux secrets de cette famille frappée par le diable. »
Michèle Gazier, Télérama

« On sort de ce roman abasourdis, hantés par le souffle de cette écriture explosive, exubérante et jouissive. »
Marie Claude Fortin, Page des libraires

« Un roman magnifique, une écriture qui éblouit, rencontre improbable du style de Saint-Simon et d’une langue vernaculaire aux possibilités infinies. »
M.-C. A., Elle

« La littérature, dans ce roman, est une véritable conjuration de la misère humaine, de l’horreur, de la tristesse sans fin. Noyant la réalité du récit dans un lyrisme excentrique, Soucy réussit tout de même à tenir son lecteur en haleine et lui réserve quelques cruelles surprises. Ce roman est une expérience, pas un divertissement. »
Pascale Navarro, Voir

« Les romans de Gaétan Soucy sont des constructions rigoureuses et délicates, des univers labyrinthiques où le lecteur doit accepter de se perdre avant de pouvoir s’y retrouver. Il faut être patient et attentif à la lecture de ces énigmes qui ne s’éclairent souvent qu’à la toute fin, menées avec autant de fantaisie que de discipline, conjuguant esprit de finesse et esprit de géométrie. »
Robert Chartrand, Le Devoir

« On l’a comparé à Ducharme. On pourrait le comparer à Agata Kristof. Ou ne pas le comparer du tout. Gaétan Soucy invente des mots, crée des situations métaphoriques à l’intérieur d’un univers à la fois ludique et grave. Des mots dont on se souvient et desquels on se demande, tellement ils sont beaux et significatifs, pourquoi ils n’ont pas été inventés avant. »
Lynn Diamond, Confluences

« Un romancier exceptionnel et extraordinaire, […] une œuvre qui le situe tout naturellement parmi les plus grands écrivains québécois. »
Réginald Martel, La Presse

« Un chef-d’œuvre. Une œuvre étrange, parfaitement réussie. »
Robert Lévesque, Radio-Canada

« Un livre qui m’a ébloui. Une écriture phénoménale. C’est immense, c’est rare. Un livre exceptionnel. »
Jean Fugère, Radio-Canada

« L’écriture est d’une fluidité extraordinaire. C’est une langue d’une inventivité formidable, et tragique, mais aussi d’une grande tendresse. »
Perrine Leblanc, Radio-Canada

« J’ai relu ce livre avec le sentiment d’une grande découverte. J’ai passé une agréable semaine pourtant le sujet est très noir, très sombre. » Patricia Powers, Radio-Canada
  • Contact
  • Foreign rights
  • Les Éditions du Boréal
    4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
    Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

    Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

    Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec