//

Romans et récits

Sylvia au bout du rouleau ivre

Max Cockrell vit à New York, dans un coquet appartement de Greenwich Village. Il a troqué le français pour l’anglais. Il écrit des articles. Il en vit bien. Pourquoi revient-il à Montréal ? Bien sûr, pour faire un dernier adieu à son père, mais surtout pour s’expliquer avec Sylvia.   

Max n’a pas oublié Sylvia. Elle lui a fait un enfant qu’il ne voulait pas. Il a beau s’éclater, draguer, boire, enfiler les filles, il sait bien que tout cela n’est que fuite en avant. Et puis, comment ne pas figer en entendant le « Bonsoir, mon grand» de Sylvia. Jouer le jeu cependant. Faire comme si rien ne s’était passé. Souffrir pendant que Sylvia est partie se poudrer le nez. Puis écouter sa propre voix affirmer qu’il est vain de tenter de rappeler le passé. Répondre oui quand elle dit qu’il vaut mieux suivre son destin…

Parution : 23 janvier 2007, 132 pages
ISBN-13 : 9782764605158
Code barre : 9782764605158
Collection : Boréal compact
Numéro : 186

10.95 $   /   8.50€

Ce que la presse en dit

« Qu’on l’aime ou non, il faut admettre que tout ce que donne cet écrivain nous rapproche douloureusement de l’humain. »
Julie Sergent, Voir

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec