//

Essais et Documents

Terre de nos aïeux

Quatre générations à la recherche du Canada

Dans L’Album russe (Boréal, 1990), Michael Ignatieff a raconté l’histoire de ses ancêtres paternels. Les Ignatieff étaient des hauts fonctionnaires du tsar ayant fui les bolchéviques pour trouver, au Canada, une vie difficile mais à l’abri du danger.Dans Terre de nos aïeux, il entreprend de raconter l’histoire du côté maternel, celle de la famille Grant. En fait, ce livre n’est pas tant l’histoire des Grant que celle de la relation passionnée qu’ils ont entretenue avec leur pays, le Canada. Elle commence avec George Munro Grant, qui faisait partie de la toute première expédition qui a parcouru le Canada d’est en ouest, en 1872, pour arrêter le tracé du chemin de fer. George Grant incarnait un curieux paradoxe : un impérialisme nationaliste, selon lequel la survie du Canada dépendait du resserrement de ses liens avec la Grande-Bretagne.Son fils, William Lawson Grant, a commencé par suivre les traces de son père, mais sa participation à la Grande Guerre a changé ses vues à tout jamais. Il est l’auteur de The Dominion of Canada, le manuel d’histoire le plus utilisé au Canada anglais dans les années 1920, dans lequel il célébrait la transformation de la colonie canadienne en nation.Enfin, le fils de ce dernier et l’oncle de Michael Ignatieff, le philosophe George Parkin Grant, est l’auteur du célèbre Lament for a Nation (1965), qui pleure la mort du pays dont ses ancêtres avaient rêvé et dénonce tout le mal que l’impérialisme américain a fait subir à l’âme canadienne.Il est rare qu’une famille poursuive ainsi sur quatre générations une même réflexion —parfois contradictoire, toujours en évolution — sur un pays et sur sa destinée. Michael Ignatieff apporte à son tour sa contribution au débat. Le Canada qu’il défend est bien sûr un pays différent de celui auquel tenaient tant ses aïeux. Pourtant, son attachement à celui-ci est aussi profond, essentiel. C’est sa vision du Canada d’aujourd’hui et de demain qu’il partage avec nous dans ce livre.

Traduit par : Alexandre Sanchez
Parution : 18 avril 2009, 208 pages
ISBN-13 : 9782764606636
Code barre : 9782764606636

22.95 $   /   18.00€

Ce que la presse en dit

«Un bon cours d’histoire du Canada. Ce qui est, entre autres, passionnant, c’est la construction du chemin de fer. C’est vraiment héroïque et il nous raconte ça de façon fort intéressante.»
Carl Bernier - Radio-Canada Ottawa/Bernier et cie


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec