//

Nouvelles

Une brève histoire des Indiens au Canada

À Toronto, une volée d’Indiens en pleine migration se frappent contre les gratte-ciel de Bay Street et retombent sur le pavé, comme autant d’oiseaux assommés, pour le plus grand étonnement des hommes d’affaires de passage. Heureusement que deux employés de la ville, Bill et Rudy, sont là pour les étiqueter et les relâcher dans la nature, après les avoir soignés.

Un bébé blanc arrivé par erreur par la poste est offert comme premier prix au bingo hebdomadaire dans une réserve indienne, même si la plupart des joueurs préféreraient remporter le deuxième prix, qui est une camionnette.

Voici quelques-unes des situations qu’on trouve dans ce recueil de Thomas King, qui y donne libre cours à la mordante ironie caractérisant son œuvre. Ces vingt nouvelles sont autant de pavés jetés dans la mare des bons sentiments et des conceptions préfabriquées touchant les Autochtones. Elles sont surtout de délicieux morceaux de fiction, où l’intelligence du propos le dispute à la malice du conteur.

Pour nous, peuples autochtones du Canada, Thomas King est notre Mark Twain ; sagace, désopilant, incorrigible, montrant une grand perspicacité quant à ce qui fait de nous et de nos communautés des entités imparfaites, énigmatiques, mais au bout du compte de puissants symboles de liberté.
Richard Wagamese, The Globe and Mail

Traduit par : Lori Saint-Martin, Paul Gagné
Parution : 18 février 2014, 296 pages
ISBN-13 : 9782764622605
Code barre : 9782764622605

24.95 $

Ce que la presse en dit

« Les images-chocs de l’auteur marquent l’imaginaire, bousculent les idées préconçues et portent à la réflexion. Un ouvrage à découvrir. »
Catherine Gauthier - Nouvelles CSQ

« Pendant 290 pages, Thomas King nous ravit par son originalité, son humour grinçant et son ironie contenus dans une vingtaine de nouvelles toutes plus désopilantes les unes que les autres. »
RCI

« Des histoires étonnantes, aberrantes. Ce fut l’étonnement, la surprise quand j’ai commencé à lire ce recueil. Il nous donne un point de vue tout à fait nouveau, fascinant. »
Yvon Paré - La fin de semaine est à 7 heures / Radio-Canada

« On retrouve la même originalité chez Thomas King l’essayiste que chez Thomas King l’écrivain. Peut-être même plus. Autant de fables cinglantes et étonnantes qui vous feront découvrir un nouvel écrivain. »
Chantal Guy – La Presse


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec