//

Romans et récits

Histoires d'ogres

Quel destin attend Jade, une jeune escorte adepte de crack ? Et Stéphane Bellevue, ce pédophile en libération conditionnelle qui a purgé une peine pour le meurtre sordide d’un adolescent ?

Après La Réparation, Katia Gagnon nous offre un second roman qui s’inspire d’histoires vraies. Encore une fois, elle met en scène le personnage attachant de Marie Dumais, journaliste en quête de scoops et d’amour. Elle nous entraîne dans son exploration de la marge et des êtres troubles qui y vivent.

Si la plupart des personnages de ce roman sont des écorchés vifs, des carencés affectifs, des êtres humains qui se rejoignent dans leur souffrance, seuls quelques-uns d’entre eux atteignent le point de bascule, celui qui les fait passer à l’acte. Pourquoi ?

Ce que la critique a dit de La Réparation : 

Voilà un roman d’une troublante actualité, qui devrait circuler dans toutes les écoles du Québec et d’ailleurs car personne ne peut rester insensible à de tels drames.   
Aurélien Boivin, Québec français 

J’ai été totalement happée. C’est très touchant. À lire absolument. 
Lorraine Pintal, Radio-Canada

Autres informations


Vidéo : Katia Gagnon présente Histoires d'ogres

Parution : 15 avril 2014, 248 pages
ISBN-13 : 9782764623220
Code barre : 9782764623220

22.95 $   /   18.00€

Ce que la presse en dit

« Bien documenté, ce roman mené d'une main sûre recèle la puissance du véridique. Les personnages, crédibles, ne laissent pas indifférents. »
Raymon Bertin - Collections

« Katia Gagnon mène rondement les trois histoires [...] Nous ne sommes
pas dans un polar, peu s’en faut, mais le suspense social retient notre
attention du début à la fin. Il y a surtout que la façon dont les trames
sont interreliées n’est pas cousue de fil blanc, chaque épisode nous
tenant en haleine. »
Jean-François Crépeau - Lettres québécoises

« Avec un style épuré, concis et un sens aigu de la narration, Katia Gagnon signe des romans édifiants, nécessaires, qui sonnent juste et portent loin. »
Marie-Claude Rioux - Hop! sous la couette

« Diablement bien documenté, Histoires d’ogres n’est pas pour autant un roman à thèse ni une docufiction. En évitant les écueils du mélodrame, en campant des personnages crédibles et profondément humains, [...] Katia Gagnon a tenu le pari de faire de ces sordides histoires un roman social résolument noir, mais pas dénué de lumière. Une oeuvre littéraire aussi troublante que passionnante. »
Stanley Péan - Les Libraires

« Téléscopant ses histoires grâce à des chapitres courts, bien rythmés, [Katia Gagnon] déplace habilement l’action d’une époque à l’autre, d’un personnage à l’autre. Au final, Histoires d’ogres s’avère un confrontant thriller social.»
Valérie Lessard - Le Droit

« Katia Gagnon est habile. Tout se tient et tout ça fait en sorte qu’on entre dans le drame profond des êtres humains. Un très beau roman. »
Patricia Powers – Radio-Canada

« Si Katia Gagnon ne fait pas dans la dentelle, une empathie sincère pour les écorchés vifs se cache dans son écriture. »
Lisanne Rhéault-Leblanc – Clin d’œil

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec