//

L'Art de rater sa vie

Sous les apparences d’un roman (et c’en est tout de même un), voici un récit sur une expérience radicale, un renversement des valeurs, une échappée du monde contemporain tel qu’il va. Le lecteur découvrira qu’il est possible de rater sa vie avec art, qu’il n’y a pas qu’une seule façon de réussir et qu’une autre façon de vivre, de sentir et de penser peut être explorée. C’est ce que fait le personnage fantasque de Mèche-au-Vent, qui accomplit sa révolution à travers de petits gestes et une suite d’écarts. Simon Nadeau, après L’Autre Modernité, revient avec une histoire posée entre mythe et réalité, celle d’un déserteur de l’intérieur qui sacrifiera la réussite sociale sur l’autel de sa liberté, subversive et joyeuse.

Parution : 27 février 2018, 280 pages
ISBN-13 : 9782764625255
Code barre : 9782764625255
Collection : Liberté grande
Numéro :

27.95 $   /   21.00€

Ce que la presse en dit

« Rien ne semble être moins au goût du jour que L’Art de rater sa vie, livre curieux qui se tient à la frontière du roman d’apprentissage crypté, du récit philosophique et de la révolte exemplaire. [...] il émane de ses pages antimodernes une lumière étrange et douce [...] le message de cette fiction nietzschéenne demeure on ne peut plus sympathique. » Christian Desmeules, Le Devoir

« C'est un roman d'apprentissage particulier, au style vieillot par moments, mais que l'on sent voulu (et même de façon humoristique), où un jeune homme découvre le pouvoir des livres qui lui font délaisser "la religion de l'écran" à laquelle nous sommes tous abonnés. Nous le suivons dans ses rêveries de promeneur solitaire, tel un Rousseau des temps modernes, dans son retrait progressif du monde pour mieux l'habiter, et ce projet secret de rater sa vie, mais avec art. » Chantal Guy, La Presse+

« Dans cette oeuvre à mi-chemin entre le roman et l'essai, le lecteur découvrira un auteur épris de liberté, pourvu d'une grande intelligence et doublé d'une bonne dose d'ironie. Un message d'une grande fraîcheur qui contraste avec le cynisme de notre époque. » Hélène Côté, Le Journal d'Outremont

« Le propos de l’auteur est sans contredit une invitation à devenir soi, à ne pas faire taire son moi intérieur. À attraper son destin sans le tenir en laisse et à faire rayonner sa singularité. C’est ainsi que s’ouvre à nous une œuvre sentie et riche de sens. » Johanne Mathieu, MATTV.CA

« L'Art de rater sa vie, un livre réussi. J’ai tant aimé ce livre que j’ai profité de mes réveils la nuit pour en poursuivre la lecture. » Jacques Dufresne, Encyclopédie de l'Agora

« C'est vraiment original. On s'amuse. » Nathalie Roy, TVA

« Un récit traversé d’ironie comme son titre. […] Une lecture stimulante pour l’esprit et plaisante pour le coeur. »  Marie-Andrée Lamontagne, Radio VM

« Un livre empreint d’une modernité étonnante, malgré le masque à peine voilé du déni. Un livre étonnant, détonnant, rafraîchissant.» Éric Chouan, CHOQ

« Une ode à la lecture. C’est vraiment très bien écrit, très éloquent. » Mélissa Lavergne, Radio-Canada


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec