//

Romans et récits

Cartes postales de l'enfer

Alec est un homme d’affaires qui a créé sa petite entreprise. Il est collectionneur de voitures anciennes. Il est issu d’une famille modeste. Sa mère s’occupait de la maison, son père travaillait dans une usine d’automobiles en banlieue de Toronto.Pour Alec, la vie est un tissu de mensonges qu’il se raconte à lui-même et qu’il répète aux autres. Il est convaincu de devoir son succès à sont talent, bien sûr, mais aussi au personnage qu’il s’est fabriqué : celui d’un homosexuel entretenant de nombreuses relations dans les milieux huppés dont est issue sa clientèle. Pour Sumintra, ou Sue, comme elle se nomme elle-même, il est hors de question de faire mentir l’image que ses parents se font d’elle, même si elle s’est ménagé une vie parallèle, à l’abri de leur regard. Quand elle fait la connaissance d’Alec, leurs vies secrètes se rejoignent et ils se découvrent amoureux l’un de l’autre. Le problème, c’est que leurs vies publiques vont à l’encontre de ce qu’ils sont, de ce qu’ils désirent, et les poussent vers tout ce qu’ils redoutent. Dans ce roman bref qui tient le lecteur en haleine jusqu’aux dernières lignes, Neil Bissoondath propose sur le mode intimiste une troublante réflexion sur l’identité, sur les différentes identités qui s’opposent en nous : celle que nous lègue notre famille, celle que veut nous imposer la société, celle pour laquelle nous sommes prêts à risquer notre vie.

Traduit par : Lori Saint-Martin, Paul Gagné
Parution : 16 février 2010, 248 pages
ISBN-13 : 9782764620038
Code barre : 9782764620038
Collection : Boréal compact
Numéro : 207

13.95 $

Ce que la presse en dit

« Froidement, calmement, le roman adopte le rythme inexorable d’un thriller. » Robert J. Wiersema – The Gazette

« Un roman prenant sur l’image et l’identité! » Suzanne Décarie – Le bel âge

« C’est écrit avec une fluidité rare. Tout le roman est mené tambour battant avec beaucoup de complexité, de profondeur, de subtilité. On croit à ces personnages et on s’y attache. Un profil de la vie urbaine des trentenaires tout à fait réussi. » Jean Fugère – Radio-Canada/ Pourquoi pas dimanche


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec