//

Romans et récits

L'Enfant du jeudi

Mil neuf cent trente-huit. En Tchécoslovaquie, Pavel et Anneliese Bauer, comme tant de familles bien nanties, jouissent du confort de leur grande demeure où leur fils unique, Pepik, six ans, est l’objet de toutes les attentions. Marta, la nounou, est la première à être folle de l’enfant.

Mais à mesure que les rumeurs de la menace nazie, précédant les soldats de la Wehrmacht, atteignent leur coin des Sudètes, leur vie est retournée sens dessus dessous : peu importe que les Bauer ne se sentent pas juifs, ou si peu, leur existence est maintenant en danger.

L'Enfant du jeudi nous fait partager le quotidien d’un homme et d’une femme qui doivent renoncer à tout, même à l’espoir, mais à qui on offre une chance ultime pour que leur enfant soit épargné. Peu de romans ont été écrits sur le Kindertransport, cette grande initiative humanitaire grâce à laquelle près de 10 000 enfants juifs ont pu se réfugier en Angleterre, et aucun avec cette sensibilité et cette richesse de détails.

La poète et romancière Alison Pick nous raconte ici une histoire où l’amour tient le premier rôle, nous parle des choix difficiles que celui-ci nous impose, de la façon dont il traverse les décennies.

Traduit par : Sophie Voillot
Parution : 30 octobre 2012, 392 pages
ISBN-13 : 9782764621516
Code barre : 9782764621516

27.95 $

Ce que la presse en dit

« C’est assez fascinant. Un roman sur la Seconde Guerre mondiale qui apporte un point de vue nouveau. Tout le monde s’entend pour dire que le roman d’Alison Pick, c’est ce qui a été écrit de mieux sur le sujet  [le Kindertransport]. À lire ! »
Anne Michaud - Bernier et Cie / Radio-Canada

« On est dans un huis clos. […] C’est très humain. C’est joliment fait, écrit. On sent la peur, on est toujours dans la terreur, le questionnement et ça elle [Alison Pick] le réussit très bien. C’est super intéressant. »
Sophie Lorain - Radio/Canada - Plus on est de fous plus on lit

« Un très, très beau roman. C’est sur un thème pas facile – la Shoah -, mais Alison Pick s’en tire avec les honneurs. Une écriture très pudique. C’est très bien rendu. Un tour de force. »
Laurent Sagalovitsch - Radio/Canada - Boulevard du Pacifique
[Critique à 7 : 40 minute]

« Le roman porte sur un épisode de la Deuxième Guerre Mondiale pas très connu, qu’on appelait le Kindertransport. C’est vraiment très fort. Le sujet est difficile, dramatique, mais le style est sobre. Il y a une tension constante dans ce roman. Un roman magnifique qui devrait être sur toutes les listes de lecture et je pense que ce roman va sans doute devenir un classique. »
Andrée Poulin - Radio/Canada - Divines tentations
[Critique à 3 : 20 minute]

« Un beau roman captivant sur l’histoire d’une famille juive à l’aube de la Deuxième Guerre mondiale. Une histoire qui est racontée avec beaucoup d’humanité et de réalisme. C’est assez tragique. Un excellent roman. »
Christine Melançon – Radio-Canada/Bon pied, bonne heure

« [...] beaucoup de romans ont été écrits sur l’Holocauste. Par contre, rares sont ceux qui réussissent aussi bien à  décrire l’incrédulité et l’impuissance des  familles qui n’ont pas su fuir à temps. »
Karine Vilder - Le Journal de Québec

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec