//

Essais et Documents

Essais de littérature appliquée

Après une incursion du côté du roman (Première Jeunesse, 1998 ; Dénouement, 2006), l’auteur de La Petite Noirceur (1987), de L’Amour du pauvre (1992) et de La Souveraineté rampante (1994) revient à l’essai.

Il rassemble ici une vingtaine de textes écrits au fil des années, dont les sujets sont aussi variés qu’actuels mais qui tous se veulent des exercices de « littérature appliquée », misant sur cette lumière particulière, à la fois impitoyable et compatissante, que jettent sur le monde qui nous entoure l’expérience de la littérature et la pratique des grandes œuvres de la culture. Tableau du Québec actuel et, plus largement, de la nouvelle civilisation qui se met en place, cette suite d’aperçus exprime tantôt l’inquiétude, tantôt la colère, parfois l’espoir, d’un esprit farouchement attaché à des valeurs (la langue, l’éducation, la mémoire) dont l’effacement met en péril cela même qui humanise la vie humaine, dignité, lucidité, liberté.

Les lecteurs retrouveront ici le style tout à fait unique de Jean Larose, cette prose flamboyante, ce franc-parler, cette sorte de jubilation de la pensée et de l’écriture qui font de lui l’un des essayistes les plus singuliers de la littérature québécoise contemporaine.

Parution : 14 avril 2015, 152 pages
ISBN-13 : 9782764623565
Code barre : 9782764623565
Collection : Papiers collés
Numéro :

22.95 $   /   17.00€

Ce que la presse en dit

« Un essayiste fort, à l’esprit fin et à l’écriture remarquable, un auteur qu’il faut lire. »
Curieusement Montréal

« Larose a la plume incisive, un percutant sens de la formule et un réel talent d'écrivain. »
Normand Baillargeon - Les Libraires

« Souvent d’une sévérité cinglante à l’endroit de l’époque et de ses contemporains québécois, Larose n’en demeure pas moins capable de s’émouvoir [...]. Que l’on ne se méprenne pas, l’écriture de Larose ne verse ni dans le rejet ni dans le ressentiment, elle est au
contraire l’expression d’un attachement profond à la communauté humaine. À lire et à relire. »
Gérald Baril - Nuit blanche

« C’est un beau recueil. Je me suis beaucoup retrouvé dans ces écrits de Jean Larose. Très intéressant à lire. »
Maxime Nadeau - CIBL

« J’ai vraiment beaucoup beaucoup aimé. »
Caroline Le Gal - CIBL

« Larose évoque souvent, au passage, un certain génie québécois, singulier, caractérisé par une beauté exorbitante, mais en panne de confirmation. Dans ce livre, ce génie est souverain. »
Louis Cornellier - Le Devoir

« Il y a une réflexion extrêmement précieuse et profonde sur la question de la langue. »
Hélène David, Ministre de la Culture - Radio-Canada

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec