//

Jeunesse

L'Intégrale des Raisins

Édition spéciale 25e anniversaire

En 1986 paraissait Le Dernier des raisins, signé Raymond Plante. Non seulement ce roman a-t-il connu un succès fulgurant au Québec et a été traduit dans plusieurs langues, mais il a amorcé une véritable révolution dans le domaine de la littérature jeunesse. Il n’y est pas question d’histoires fantastiques d’aventures mettant en scènes des héros qui surmontent mille obstacles à force de ruse ou de coups de poings, mais de François Gougeon, qui nous raconte à la première personne, le plus simplement du monde, de quoi est faite la vie d’un garçon de seize ans à la polyvalente.

Prototype du « roman miroir », Le Dernier des raisins n’allait pas tarder à servir de modèle à toute une floraison de romans pour les jeunes. L’extraordinaire qualité d’écriture que Raymond Plante y déploie n’est certainement pas étrangère a l’influence qu’il a exercée, et surtout peut-être le fait que, pour la première fois, l’adolescence y était traitée sans condescendance et sans aucun souci didactique, uniquement avec les moyens qu’offre la littérature pour comprendre le monde.

Raymond plante a donné ensuite trois romans mettant en vedette François Gougeon et qui forment la série des « raisins » : Des hot-dogs sous le soleil (1987), Y a-t-il un raisin dans cet avion ? (1988), Le raisin devient banane (1989).

Pour célébrer le vingt-cinquième anniversaire de la parution du premier volet de la série, les Éditions du Boréal publient cet automne une édition spéciale de L’intégrale des Raisins, rassemblant les quatre romans dans un seul volume. C’est une magnifique occasion de goûter l’inaltérable fraîcheur de l’écriture de Raymond Plante, son humour tendre, son extraordinaire pouvoir d’émotion.

Autres informations

Pour consulter notre page spéciale 25e anniversaire, cliquer ici.

Illustrateur : Pierre Pratt
Parution : 5 octobre 2010, 464 pages
ISBN-13 : 9782764620656
Code barre : 9782764620656

19.95 $   /   16.00€

Ce que la presse en dit

« Publié en 1986, ce roman, qui a connu un immense succès, a transformé la littérature jeunesse. Pour le 25e anniversaire de sa parution, l’éditeur nous offre une édition spéciale. De quoi revivre les émotions de notre adolescence et surtout, faire découvrir à notre jeune un classique de la littérature jeunesse québécoise dans lequel il se reconnaîtra. »
Coup de pouce

«La série des Raisins, du regretté Raymond Plante, est un classique de notre littérature jeunesse. [...] Ceux, ados comme adultes, qui n'ont pas encore lu ce pur chef-d'oeuvre sont chanceux. Il leur reste à le découvrir dans l'éblouissement, vingt-cinq ans plus tard.»

Louis Cornellier, Le Devoir

Pour lire la critique de Louis Cornellier parue dans Le Devoir, cliquer ici.


«Une œuvre magistrale pour la jeunesse.»

Claudia Larochelle, Vous m'en lirez tant, Radio-Canada


«Les romans pour adolescents du regretté Raymond Plante, particulièrement ceux de la série des Raisins, relèvent non seulement de la bonne littérature jeunesse, mais de la bonne littérature tout court. J'étais adulte quand je les ai lus, et j'ai trouvé là un art et une sensibilité romanesques d'exception […].
À rebours du nombrilisme qui caractérise plusieurs des oeuvres appartenant à la littérature jeunesse, les romans de Plante […] proposent une aventure où «la découverte de l'autre prime sur la découverte de soi».
Pour les ados, c'est une grâce. Pour les adultes aussi, qui trop souvent croient connaître les ados en projetant leurs fantasmes sur eux. Qu'ils lisent donc les romans pour adolescents de Raymond Plante. Ils découvriront qu'il y a là plus de vérité que dans l'hystérique discours dominant sur l'hypersexualisation des jeunes.»

Louis Cornellier, Le Devoir


«Raymond Plante prenait la littérature jeunesse au sérieux. C'est pour cela qu'il a été un si formidable porteur de flambeau. En tant qu'éditeur, où il a découvert et épaulé de nombreux auteurs. En tant que professeur, où il a formé de futurs écrivains et donné des outils aux enseignants afin qu'ils puissent faire découvrir les livres et la lecture à leurs futurs élèves. Et en tant qu'homme de lettres.
Raymond Plante a été un pilier de notre littérature jeunesse, et il le restera. Son influence a été considérable. La publication du Dernier des Raisins, en 1986, est un moment charnière de notre histoire littéraire. Combien de déclinaisons de François Gougeon a-t-on rencontrées, par la suite, dans les romans pour adolescents?! Le roman-miroir était apparu. S'adressant directement aux ados. S'intéressant à leurs problèmes. Traduisant, en fond et en ton, leur vision du monde.»

Sonia Sarfati, La Presse


«Le décès subit de l'écrivain Raymond Plante a laissé dans le deuil non seulement sa famille et ses amis, mais aussi des milliers de lecteurs et lectrices, téléspectateurs et téléspectatrices, qui ont grandi à l'ombre de son imagination débordante. Raymond Plante était véritablement l'un des piliers, non seulement de la littérature jeunesse, mais du monde des arts québécois dans son ensemble.»

Anne Michaud, Le Devoir

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec