//

Essais et Documents

Nouvelles Douces Colères

Depuis dix ans, mes colères n’ont fait que croître au point parfois de cesser d’être douces. Le libre-échange s’est transformé en mondialisation et la prospérité prédite par tous mes confrères, en pauvreté croissante. L’élite nationaliste, comme une ONG en mal de programme susceptible d’assurer sa survie, multiplie les psychodrames, les entourloupettes pour nous convaincre que crise il y a. Non pas dans les écoles, qui ont oublié que le français était la langue officielle du Québec, mais bien dans la Confédération, non pas dans les quartiers de Montréal, qui périclitent et qui produisent des exclus comme les Suisses fabriquent des montres, mais dans le refus du Canada anglais de reconnaître la société distincte, le caractère exclusif ou la suprématie de la poutine sur le bœuf de l’Ouest.

La crise nationale ne profite qu’à ceux qui veulent conserver le pouvoir ou le confisquer. Ce n’est pas notre crise, c’est la leur. Celle de Bouchard, Parizeau, Chrétien, Charest, petits-bourgeois francophones, mais aussi celle des journalistes devenus prisonniers des mots menteurs que ces gens ont réussi à nous imposer.

Gil Courtemanche


CE QU’ILS ONT DIT DE DOUCES COLÈRES :

« Le livre le plus important paru cette année au Québec. [...] Admirablement écrit. »
Pierre Bourgault, Radio-Canada

« Douces colères est un plaidoyer pour un retour au sens de l’énergie morale, à la capacité de s’indigner. [...] Un plaidoyer pour un retour à la passion. »
Michel Gaulin, Lettres québécoises

Parution : 15 mai 1999, 182 pages
ISBN-13 : 9782890529687
Code barre : 9782890529687

22.50 $   /   14.50€


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec