//

Romans et récits

La Patience des fantômes

Nous sommes une chaîne interminable dans laquelle, devant comme derrière, se trouvent des maillons plus faibles et d’autres bien plus forts que nous. Tantôt la chaîne est menacée de se rompre par la faute d’un seul, et tantôt elle contient une suite de maillons tout à fait sains, propices aux bonds de géant. Alors, sois celui qui consolide son bout de chaîne.

C’est dans une misère en bardeaux gris, du côté nord de la péninsule gaspésienne, que Joachim Levasseur est né à la fin du XIXe siècle. Au milieu du siècle suivant, il est mort au Ritz-Carlton, où il n’était ni plongeur, ni chasseur, ni même chef concierge, mais un client qui profitait comme d’autres de ce que lui avaient rapporté son ambition et son audace.

Si Émilie, son arrière-petite-fille, fait partie des serviteurs de ce monde, c’est parce qu’évidemment quelque chose n’a pas fonctionné après la mort de Joachim. Il y a pour elle, comme pour chacun des descendants de Joachim, un temps normal et parfois un autre temps, qui est anormal au point de ressembler à un châtiment — d’où, peut-être, sa croyance en un mauvais sort jeté sur la famille.

Rachel Leclerc nous donne ici beaucoup plus qu’une grande saga familiale sur cinq générations. Elle nous propose une lumineuse méditation sur la tragédie qui se cache au milieu de toute vie. Pouvons-nous nous libérer du passé sans renoncer à notre héritage ?

Parution : 18 janvier 2011, 264 pages
ISBN-13 : 9782764620816
Code barre : 9782764620816

24.95 $   /   18.50€

Ce que la presse en dit

La Patience des fantômes fait partie des 10 meilleurs livres québécois de l'année 2011, selon La Presse.

« Ce quatrième roman de Rachel Leclerc est superbe. Des pages qui nous habitent longtemps… »
Monique Roy – Châtelaine

« Une saga familiale qui chevauche quatre générations et qui est extrêmement intéressante à chacune de ces générations. C’est une invitation à prendre conscience nous-mêmes de notre propre histoire familiale et ce qui nous constitue. L’auteur entre toujours dans la conscience directe des gens et c’est ça que je trouve extraordinaire. »
Jean Fugère, Radio-Canada / Pourquoi pas dimanche

« Avec un souffle puissant et une précision sans faille, Rachel Leclerc confirme sa place parmi les auteurs majeurs du Québec des 20 dernières années. La Patience des fantômes ne se lit pas comme un récit linéaire, mais relate par touches précises des morceaux choisis dans la vie de chacun des membres de la famille. Un véritable tour de force. »
Josée Lapointe, La Presse

« C’est un regard intime sur une famille gaspésienne. Un roman qui visite les époques et les personnages dans un habile va-et-vient dans le temps. De génération en génération, le livre nous transporte dans une réflexion sur l’héritage à travers des personnages qui tentent tant bien que mal de tenir les rênes de leur vie. »
Nadia Ross, Radio-Canada / Le Téléjournal

« C’est un grand récit. Ce qui frappe ici, c’est la manière dont Rachel Leclerc présente une galerie de personnages qui se nourrissent les uns des autres. On ne peut que saluer l’habileté et la sensibilité avec lesquelles elle crée ce récit. Un récit réaliste malgré le fait qu’il soit peuplé de fantômes… »
Julie Laferrière, TV 5 / Club Social

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec