//

Essais et Documents

Sur la piste du Canada errant

En 1867, quand l’Acte de l’Amérique du Nord britannique a donné officiellement naissance au pays qui se situe au nord du 45e parallèle, les «pères de la Confédération», après moult délibérations, ont décidé de l’appeler «Canada», reprenant le nom, vocable autochtone francisé, d’une des composantes de la nouvelle entité. Le Canada serait désormais, from coast to coast, un pays arpenté, découpé et gouverné selon les principes politiques britanniques.

Mais le Canada d’origine, celui qui existait depuis le xviie siècle, était un pays fort différent. Les Canadiens poussaient leurs canots et traçaient leurs sentiers sur un territoire qui allait de l’Alaska jusqu’à la Nouvelle-Espagne, de l’embouchure du Saint-Laurent jusqu’aux Rocheuses, nommant au passage rivières, lacs et montagnes, se mêlant aux nations premières, adoptant leur mode de vie, donnant naissance à une véritable culture créole, métisse, comme on en trouve aux Antilles ou au Brésil.

Jean Morisset nous invite à redécouvrir ce Canada enfoui sous les aveuglements de l’histoire et les traductions approximatives des cartes géographiques. Il montre comment la British North America s’est fabriqué une identité à partir des cultures autochtones, canadienne et métis, tout en leur niant tout véritable pouvoir politique. Il montre enfin comment les Canadiens-faits-Québécois ont participé à cette appropriation du territoire en servant d’entremetteurs pour la Convention de la Baie-James, le dernier des traités historiques confirmant l’«extinction » des droits autochtones au profit du Dominion of Canada.

Iconoclaste, provocateur, ce livre nous invite à une réflexion en profondeur sur nos origines, sur notre identité.

Parution : 10 avril 2018, 368 pages
ISBN-13 : 9782764625378
Code barre : 9782764625378

29.95 $   /   22.00€

Ce que la presse en dit

« Je recommande fortement ce livre. Il se lit comme de la poésie. » Robin Philpot, CKVL

« L'écrivain-géographe, natif du comté de Bellechasse, Jean Morisset vient d'écrire un très beau livre (...). Dans ce livre original, l'auteur y défend la thèse que le « Canada » est une sorte d'« imposture ». » Daniel Nadeau Estrie plus.com

« À propos d’identité et d’images de soi, afin d’y voir un peu plus clair, il faut prendre le temps de se poser pour lire à tête reposée Sur la piste du Canada errant, un livre de Jean Morisset paru ce printemps. Géographe doublé d’un écrivain, Morisset traite à sa façon toujours originale de l’histoire nord-américaine en regard des Premières Nations et des anciens Canadiens. Sur la piste du Canada errant offre en quelque sorte un grand portrait de nos origines communes. » Jean-François Nadeau Le Devoir

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec