//

Romans et récits

Le Visage originel

Daniel passe d’un boulot à l’autre. La seule chose qui l’intéresse vraiment, c’est de créer de l’art sur Internet, domaine où le succès est fugace et immatériel, et les revenus encore davantage. Bien sûr, dans ces circonstances, il est libre de ses mouvements, et il se demande justement s’il doit rester à Montréal ou déménager à Toronto. Il est donc contraint d’envisager la possibilité de vivre une relation amoureuse à distance avec Grace, sa petite amie. C’est alors que Grace lui fait remarquer que, de toute façon, la vie de Daniel, y compris leur amour, se déroule essentiellement à l’intérieur de son ordinateur.

Ni à Toronto ni à Montréal, ce sera finalement à Terre-Neuve que Daniel ira passer Noël, dans la famille de Grace. Il y fera l’expérience de la nature omniprésente, du froid qui mord, de la chaleur d’une vie familiale à mille lieues de la réalité virtuelle à laquelle il s’est depuis longtemps acclimaté. Ce retour dans un monde où il est impossible d’échapper aux traditions l’amènera à renouer avec la marche du temps, à s’interroger sur qui il est vraiment, sur ce « visage originel » qui se cache souvent aujourd’hui derrière nos profils en ligne qui nous façonnent à coups de likes.

Mais, en même temps, il devra surtout se demander comment protéger cette liberté indispensable à tout créateur qui s’adonne sérieusement à son art.

Traduit par : Daniel Grenier
Parution : 2 octobre 2018, 280 pages
ISBN-13 : 9782764625521
Code barre : 9782764625521

27.95 $   /   21.00€

Ce que la presse en dit

« Parcouru rapidement, le second roman de ce Québécois francophone qui écrit en anglais pourrait ressembler au récit d’un tire-au-flanc renouant avec son humanité au contact de la famille terre-neuvienne de sa copine. Ou au portrait d’un pseudoartiste psychorigide. (...) Le Visage originel nous contraint surtout à nous demander si celui qui refuse les dogmes du consumérisme, de la culture populaire à jeter après usage et de la famille comme assise sociale, pour se réfugier dans son ordi, est un misanthrope ou l’incarnation même de la lucidité. » Dominic Tardif, Le Devoir

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec