//

Romans et récits

Un lien familial

Comment l’amour fonctionne-t-il dans un monde désenchanté comme le nôtre ? Qu’est-ce qui peut attacher deux êtres l’un à l’autre ? Quelle vérité se cache sous le désir qui les rapproche ? Et quel mensonge ?

Magalie, quarante ans, est designer de cuisines. Elle vit avec Mathieu, le père de sa fille, un avocat qui la trompe, et qu’elle trompe en retour. À cause d’un lien de famille qui les rapproche tout à coup, elle fait la connaissance de Guillaume, policier de son métier et père célibataire. Au bout de quelques mois remplis de révélations, de malentendus et d’un chassé-croisé d’intrigues, la vie de chacun d’eux aura basculé pour les laisser devant quoi ? Un tas de cendres ? Ou la perspective d’un recommencement, qui sera peut-être la répétition de ce qu’ils ont déjà vécu, espéré, souffert ?

Roman de l’amour moderne, Un lien familial est en même temps un superbe roman de mœurs, le tableau drôle et impitoyable d’une époque où la décoration d’une cuisine peut acquérir une importance presque égale à celle qu’avaient naguère le salut des âmes et le sort des disparus. Avec ce regard narquois, cet humour si fin et cette prose élégante que ses nombreux lecteurs lui connaissent, Nadine Bismuth nous tend ici un miroir de nous-mêmes et de ce qu’est devenue notre existence dans ce monde dont nous sommes à la fois les témoins et les personnages, privés de repères, mais obstinément attachés à nos rêves.

Parution : 12 octobre 2018, 328 pages
ISBN-13 : 9782764625637
Code barre : 9782764625637

27.95 $   /   21.00€

Ce que la presse en dit

« Son dernier recueil de nouvelles (Êtes-vous mariée à un psychopathe?) remontant à 2009, il n’y a pas de doute : la nouvelle œuvre de Nadine Bismuth était attendue. Dans son roman Un lien familial (Boréal), elle renoue avec ses sujets de prédilection : l’infidélité ainsi que la complexité et les ambiguïtés du sentiment amoureux. C’est un bonheur de retrouver son regard aiguisé, son sens de l’humour et sa douce ironie. » Alexandra Migneault, Les libraires

« On pensait tomber dans un roman facile et comique pour finalement découvrir qu’on est complètement manipulé (et obsédé de savoir comment tout ça va finir), et bizarrement hanté une fois la dernière page tournée, à se repasser le fil de ces petits événements ordinaires qui ont mené à un dénouement peu glorieux. On aurait dû s’en douter, c’est du Bismuth. »
« On aimerait bien se taper un livre de Bismuth une fois l’an, tellement elle donne ses lettres de noblesse au terme un peu snobé du page turner. »
Chantal Guy, La Presse

« C’est un page turner. Je l’ai lu d’une traite. C’est simple comme roman. Nadine Bismuth a une écriture soignée. On est vraiment dans le quotidien. C’est un drame de mœurs. Il y a quelque chose de franchement attachant dans ce portrait de la famille moderne. Un livre que vous allez dévorer car Nadine Bismuth a une plume extraordinaire, simple, accessible, évocatrice. »

« C’est avec une certaine finesse que Nadine Bismuth traque dans ce deuxième roman les difficultés du couple, le quotidien de la famille, la maternité et le règne fragile des apparences. (...) Une exploration lucide et sensible des mirages de l’amour et de la maternité. » Christian Desmeules, Le Devoir

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec